Spectacles saison 2022/2023

Chronologie des spectacles

Vendredi 02 ocotbre 21h

Crédit photo : Alexendre Isard
 

ART MENGO

Chanson

Toulouse

Tout public / samedi 24 septembre 20h30

En partenariat avec LA GESPE.

Tarif normal : 16.00 € – Tarif réduit : 14.00 € – Tarif adhérent : 11.00 €

Art Mengo vient de la région de Valence, en bord de Méditerranée. Ses parents ont fui le franquisme, direction la France, puis Toulouse comme port d’attache. Il porte cette mémoire des exilés comme un talisman. Mais pour mieux s’ouvrir au monde. Comme une blessure enchantée. Sa musique est d’ici et d’ailleurs, de la terre des oliviers, bien sûr, mais aussi des bars londoniens, des champs de coton de Louisiane, des bas-fonds de Buenos Aires. Ce french singer est un
mutant, le résultat d’un croisement de styles, avec comme seule boussole la poésie, la belle, celle qui colle à la peau comme un bijou scintillant.
La Maison des Ailes , c’est ainsi que Mermoz avait rebaptisé l’Hôtel du Grand Balcon à Toulouse, là où les pilotes de l’Aéropostale avaient coutume de descendre, le temps d’une escale. Enregistré et mixé à ICP, mythique studio Bruxellois, avec le concours de Jean-Louis Piérot aux arrangements de cordes (Daho, Bashung, …), la présence de l’orchestre national de Belgique, et la crème des musiciens français, l’album est une invitation au voyage et un bijou d’orchestration. En 12 chansons, Art Mengo retourne sur les traces de ces aventuriers, acrobates-écrivains. La Maison des Ailes est une ode au rêve, à l’audace et à la tolérance, dans un ciel assez grand pour que chacun y trouve son bonheur.

Vendredi 02 ocotbre 21h

MARION COUSINEAU

chanson/slam/poésie – Québec/France

Tout public / jeudi 24 novembre 20h30

Dans le cadre des Escales d’Automne du Conseil Départemental des Hautes-Pyrénées.

Tarif normal : 12.50 € – Tarif réduit : 8.00 €

La franco-québécoise Marion Cousineau promène ses chansons des deux côtés de l’Atlantique depuis 2018. Elle cultive au travers de ses voyages une envie de dire et de donner, une capacité d’écoute et de présence qui font de ses concerts des moments qui nous habitent encore longtemps après que le rideau soit tombé.

Son univers lui ressemble, fait de personnages étonnants, de moments fugaces finement esquissés avec respect et humanité. Seule en scène, à la basse ou au piano, oscillant entre poésie douce et slams captivants, elle offre une énergie régénérante, une performance inédite dont on se souvient.

Marion Cousineau : chant, basse, piano, looper
Production Le Geste a la Parole, avec le soutien de Musicaction et du Conseil des Arts du Canada

Nouvel album « Nuances » (Productions de l’Onde) réalisé par Yves Desrosiers (Lhasa, Richard Desjardins)

www.marioncousineau.com
www.facebook.com/marioncousineauchanson

Vendredi 02 ocotbre 21h

L’ORIGINE DU MONDE (46X55) Nicolas Heredia / La Vaste Entreprise

Théâtre

À partir de 12 ans / dimanche 15 janvier 17h

En partenariat avec LE PARVIS scène nationale Tarbes Pyrénées.

Tarif normal 12 €, réduit 6 €, -26 ans 6 €, abonné (Parvis) 8€

Ce spectacle au très fort potentiel se situe à la croisée de la conférence, du jeu d’argent, de l’histoire dont vous êtes le héros et de la réunion Tupperware.

Un beau jour, dans une brocante, l’auteur et comédien Nicolas Heredia tombe sur une reproduction de L’Origine du monde, posée par terre, entre une roue de vélo et un lot de petites cuillères en argent. Une copie d’assez mauvaise facture, un peu abîmée, vendue au prix de 200 euros, qu’il décide d’acheter. Elle devient ainsi le point de départ d’un empilement précaire et joyeux de questions diverses sur la valeur potentielle des choses, sur la valeur potentielle de l’argent – ou davantage encore : sur la valeur potentielle de l’aventure.

Le comédien et metteur en scène Nicolas Heredia aime brouiller les pistes, prendre très au sérieux l’insignifiant, pour en tirer des considérations profondes et sincères sur le quotidien de nos vies et ce qui en fait le sens. L’insignifiant, ici, c’est la reproduction du tableau de Gustave Courbet, qui partage un seul point commun avec l’original : les dimensions, 46×55 cm.

Nicolas Heredia trouve toujours les moyens élégants de mettre en abyme la relativité du point de vue de chacun, sur le monde et les grands débats qui agitent la société. Interrogation sérieuse et documentée sur le vrai et le faux, le simulacre et le réel, proposant un décalage permanent entre la trivialité et le sérieux du propos, ce spectacle est absolument réjouissant.

Je suis un bloc de texte. Cliquez sur le bouton modifier pour changer ce texte. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

Nos partenaires :